La femme à la caméra (Camera/Women) de Karima ZOUBIR

La question de la femme et de la discrimination à l’encontre des femmes dans les sociétés du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord (région appelée MENA) est l’une des principales préoccupations des observateurs.

La question feminine dans ces sociétés encore très patriarcales et machistes semble aussi attirer de plus en plus de cinéastes, dont beaucoup sont des femmes, qui mettent en scène d’autres femmes de toute origine sociale, très actives mais dont le rôle dans le développement de leurs pays reste très négligé et très peu reconnu.

« La femme à la Caméra »,  documentaire de Karima ZOUBIR, jeune réalisatrice marocaine, est l’un des exemples vivants de cette volonté de promouvoir le rôle et les efforts de la femme dans sa propre société.

timthumb.php

À travers son documentaire, Karima ZOUBIR nous raconte l’histoire de Khadija, une jeune marocaine divorcée et maman d’un petit garçon, qui a décidé d’exercer le métier de camerawomen de mariages, métier jusque là exercé exclusivement par les hommes, malgré toutes les pressions familiales et sociales. Khadija souffre donc parce qu’elle est camerawomen, un travail qui par sa nature s’exerce la nuit, mais aussi et avant tout parce qu’elle reste une jeune maman divorcée que toute la société pointe du doigt.

Mais Karima ZOUBIR ne raconte pas seulement l’histoire de Khadija. Elle raconte l’histoire de toutes ces femmes qui, chaque jour, se battent pour réussir dans un monde encore dominé par les hommes en exercant brillamment des métiers masculins; et Karima ZOUBIR, jeune réalisatrice marocaine musulmane, semble aussi faire partie de ce groupe de femmes.

L’initiative de la jeune réalisatrice a été applaudie par plusieurs festivals. Son documentaire a gagné ces 3 dernières années plusieurs prix internationaux dont le Puma Creative Catalyst Award (Dublin), le Wordview Award (Amsterdam), le Tamkeen (Damas) ou encore le prix Ulysse du 35e festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier.


Pour aller plus loin:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *