Les coups de coeur culture # 1

Chaque lundi, l’Orient Expressif vous fait découvrir ses coups de coeur livre, film et musique… Quoi de mieux pour bien commencer sa semaine ?

Livre – Soufi, mon amour de Elif Shafak [Turquie]

soufimonamour

L’histoire de la rencontre entre Shams de Tabriz, une des plus célèbres figures du soufisme et Rumi le poète soufi du XIIème siècle. Une lecture pour les amateurs de romans historiques et philosophiques et ceux ou celles qui veulent découvrir l’islam mystique.

Film – Mustang, drame de Deniz Gamze Ergüven [Turquie]

mustang

Cinq soeurs orphelines vivant dans un petit village turc s’insurgent contre les traditions conservatrices imposées par leur famille.

Musique – Musique arabe par Alaa Wardi [Arabie Saoudite]

Un siècle de musique arabe en Beatbox par le saoudien Alaa Wardi.

2- Le saviez-vous? – L’Iran et la Perse

Le mot Iran, qui vient du vieux persan Eran-shahr, signifie « royaume ou terre des Aryens ».

La langue persane

  • Le persan est une des plus vieilles langues encore en usage aujourd’hui même si elle a subit plusieurs changements.
  • Une simplification de la grammaire et de la syntaxe, l’introduction de termes arabes (et autres) et enfin l’adoption de l’alphabet arabe nous ont donné ce qu’on appelle aujourd’hui le persan moderne ou Farsi.
  • L’adoption des règles de versification de l’arabe (strophes, jeu des rythmes et des sonorités, types formels de poèmes) a fait du persan une langue poétique pleine d’images et de figures.
  • Il existe plusieurs dialectes de persan:
    • Dari et Hazaragi en Afganistan
    • Valaat
    • Parsi
    • Gilaki au Gilan, une province iranienne
    • Dehwar

Terre des religions

Plusieurs religions viennent d’Iran:

  • Zoroastrisme (à l’origine des notions de mal et de bien) qui se développe en Iran 7ème siècle avant J-C et qui va régner dans le pays pendant 4 siècles.
  • Mithraïsme, un culte polythéiste véhiculé dans l’Empire Romain du 1er au 3ème siècle. Il voit cependant le jour en Perse au 2ème siècle avant J-C.
  • Manichéisme, la doctrine religieuse de Mani. Syncrétisme de plusieurs religions: le zoroastrisme, le christianisme et le bouddhisme.
  • Bahaïsme: considéré comme la plus jeune religion monothéiste. Cette religion est fondée par le persan Mirza Husayn Ali Nuri dit Baha’ullah. Le centre mondial de cette religion, présente partout dans le monde, est aujourd’hui à Haifa.
  • Mazdéisme, basé sur des idées de justice sociale.
  • Babisme ou la foi de Babie: Fondé en 1844 afin de réformer l’islam dans un sens libéral.
  • Ismaélisme, une branche du chiisme septain (pour plus de détails, voir ici).

 

israel-haifa-bahai
Le jardin et mausolée du Bab (Sayyid Ali Muhammad Shirazi) au sommet du mont Carmel à Haifa.
New-Delhi-Lotus
Le temple du Lotus (Baha’i) à New Delhi.

Sciences et savoirs persans

  • Les savants comme Omar Khayyam, Al-Khawarizmi (père de l’algèbre), Al-Biruni (astronome qui s’intéresse à la rotation de la terre), Al-Farabi (plusieurs commentaires sur les écrits de Platon) et Avicenne étaient d’origine persane.
  • Le tombeau d’Avicenne (mort à Hamadan en 1037): philosophe, médecin, astronome, alchimiste, philosophe est visité par plusieurs musulmans.
Mausolée-Avicenne
Le Mausolée et tombeau d’Avicenne ou Ibn Sina à Hamadan
  • Le premier centre hospitalier universitaire du monde date du 3ème siècle et se trouvait en Iran à Gundishapur (il comprenait aussi une bibliothèque et un observatoire). L’Académie de Gundishapur était à l’époque un grand centre intellectuel qui accueillait des grecs, des chrétiens nestoriens, des intellectuels de langue syriaque, des indiens ainsi que des chinois.
  • L’usage de l’alcool en médecine a été généralisé par l’alchimiste devenu médecin persan Razi ou Rhazès.

Les juifs d’Iran

  • L’Iran compte la plus importante et la plus vieille communauté juive (de 2700 ans) du Moyen-Orient après Israël.
  • Les tombeaux de la Reine Esther et de son cousin Mardochée (personnages bibliques) à Hamadan sont des hauts-lieux de pèlerinage des juifs d’Iran.
tombeau-esther-iran
Le Tombeau d’Esther à Hamadan
  • On estime le nombre de juifs en Iran aujourd’hui entre 25000 et 30000.
  • Les juifs sont reconnus par la Constitution de 1979 comme une minorité (tout comme les chrétiens et les zoroastriens) et sont représentés par un seul député au Parlement.
  • Moshe Katsav (Président de l’État d’Israël de 2000 à 2007) et Shaoul Mofaz (ancien chef d’état-major des forces israéliennes et premier juif d’origine iranienne à occuper ce poste) sont d’origine iranienne.
Dr. Siamak MoreSedegh
Dr. Siamak MoreSedegh: député juif au Parlement Iranien depuis 2008
  • La politique étrangère iranienne et le discours anti-Israélienne et antisioniste ambiant depuis la Révolution de 1979 a cependant eut tendance à remettre en cause la loyauté des juifs iraniens (l’exemple du procès des 13 juifs de Shiraz de 1999) et à pratiquer sur eux une discrimination surtout en ce qui concerne les postes important dans l’État.

Un peu « d’Iran » en France ?

Plusieurs communes en France (Alaincourt, Allainville, Allaine, Sermaise, Sermaize, Sermaize-les-Bains…) tirent leur nom de tribus scythiques iranophones qui fuient les Huns et s’installent en Europe: les Alains et les Sarmates.